Lutter contre les algues et les algicides


 

Lutter contre les algues est indispensable pour garder une eau saine dans sa piscine.

 

home > Entretenir sa piscine > Lutter contre les algues et les algicides

Lutter contre les algues et les algicides



L’algue est un végétal aquatique chlorophyllien. Les piscines constituent donc un endroit idéal où elle peut proliférer. Apprenez à connaître les algues et à utiliser les traitements qui vous permettrons de vous en débarrasser. Dans tous les cas, ne laissez pas les algues envahir votre piscine !


On distingue quatre sortes comme l’algue verte qui se dépose sur les parois et le fond de la piscine. Elle est extrêmement glissante et parfois gluante et donne à l’eau une couleur verdâtre. Ensuite l’algue noire : très résistante et qui tapisse les parois de couches épaisses. Elle se détache difficilement à l’aspirateur. Puis l’algue jaune qui abonde sur les parties peu ensoleillées de la piscine. Enfin l’algue rose au rouge qui est en réalité un champignon très coriace. Elle provient de la terre du jardin et parvient à se développer dans votre piscine.

Ces algues servent de nourriture aux bactéries, elles sont donc à l’origine des impuretés qui salissent l’eau d’où la nécessité de les éliminer dès qu’elles commencent à s’installer. Si l’eau devient verte et que les parois, l’escalier et le fond du bassin soient glissants, les algues sont là. Il faut prendre des mesures urgentes pour les détruire : Un brossage manuel des parties infestées s’avère efficace. Les algues ainsi décollées seront ensuite éliminées avec du chlore choc ou du brome choc auquel on ajoute un algicide puissant. Le traitement est efficace si l’eau prend un aspect laiteux. Ce sont les algues mortes qui donnent couleur blanche. A ce moment, il est nécessaire de filtrer l’eau d’une façon continue jusqu’à ce qu’elle soit limpide et d’effectuer une floculation. Toutefois il vaut mieux prévenir que guérir.

Pour empêcher les algues de proliférer dans votre piscine, il est bon de prendre quelques précautions, à savoir maintenir le pH de votre eau autour de 7, nettoyer régulièrement et soigneusement le filtre, brosser à intervalle régulier les parois et le fond du bassin, ajouter un algicide à petite dose à l’eau. L’utilisation d’un produit anticalcaire n’est pas de trop car le calcaire attire les algues. Soyez également vigilant et examinez souvent votre eau afin de détecter la moindre formation d’algue. Savoir un peu plus sur les algicides pourrait vous être utile. Ce sont des produits à base de sulfate de cuivre. Ils permettent de prévenir la formation des algues mais aussi de les tuer. Ils ne contiennent ni chlore ni brosse, donc ils n’ont pas le pouvoir de tuer les barateries et les micro organismes. Néanmoins leur emploi permet la diminution de la quantité de chlore nécessaire à la purification de l’eau.

Les algicides présentent encore d’autres avantages : mis à part le fait qu’ils permettent d’avoir une eau limpide, ils ne font courir aucun risque à l’homme s’ils sont utilisés à un dose normale. Et ils empêchent la détérioration rapide du filtre. Toutefois ces produits d’assainissement sont à utiliser avec précaution. N’achetez que les produits homologués qui porte une étiquette. Procurez-vous la quantité nécessaire pour un traitement et jetez le reste s’il en a. Avant toute utilisation, lisez avec attention les instructions et suivez-les à la lettre. Si toutes ces actions sont entreprises c’est pour obtenir une eau saine qui protégera les baigneurs contre d’éventuelles maladies.