Le PH de l’eau de piscine


 

Petits rappels sur le PH idéal pour l’eau de votre piscine.

 

home > Entretenir sa piscine > Le PH de l’eau de piscine

Le PH de l’eau de piscine



Quel est le PH idéal de votre eau de piscine ? Comment maintenir le PH de votre eau de manière à ce qu’elle soit sans danger pour la peau ? Quelques rappels des choses à savoir.


Le pH ou potentiel hydrogène est une mesure de l’acidité de l’eau. Le pH-mètre, appareil électronique muni d’un embout à électrode permet de mesurer le pH de 0.0 à 14.0 : on l’allume, on trempe l’électrode dans l’eau et le pH est affiché sur l’écran. Il y a aussi le papier pH, bandelette qu’on immerge dans la solution. Aussitôt ressortie, on compare la couleur pour avoir la valeur du pH de l’eau de piscine qui doit se situer entre 7.0 et 7.4, sinon on le réajuste à l’aide d’un produit correcteur de pH (pH – ou pH+).

Un pH trop bas dénote une faible alcalinité et une acidité importante de l’eau, ce qui peut gêner une désinfection efficace de l’eau de piscine (teneur en bicarbonate de l’eau). Un pH trop haut indique une alcalinité importante et une basicité de l’eau : dans ce cas, on ajoute du pH-. Une eau trouble ou laiteuse est le signe d’un pH incorrect. Ainsi, on est obligé de le réajuster dans la norme, entre 7.0 et 7.4, à l’aide de pH- ou de pH+ puis on effectue un traitement de choc (HTH CHOC).

Les dépôts calcaires indiquent aussi un pH incorrect, trop élevé et il est nécessaire d’ajouter de l’anticalcaire. Une eau brune ou noire montre la présence de Fer ou de Manganèse. Pour cela, on effectue une coloration choc, une floculation liquide, on arrête la filtration pendant 12h et on aspire les dépôts vers le « vidange égout ». Une eau verte mais limpide indique un pH trop bas dans le cadre du traitement au brome. N’oubliez pas de contrôler régulièrement le pH de l’eau pour éviter les désagréments qu’il provoque chez le baigneur.