Désinfecter l’eau de la piscine


 

Purifier l’eau de sa piscine pour l’assainir et la désinfecter est indispensable.

 

home > Entretenir sa piscine > Désinfecter l’eau de la piscine

Désinfecter l’eau de la piscine



Pour maintenir la piscine en bon état et pour l’assainir, on a besoin de purifier son eau de temps en temps. On retire ainsi de l’eau toutes les impuretés et toutes les particules susceptibles d’y apporter virus et microbes.


La purification peut se faire automatiquement à l’aide de différents appareils. Ceci empêche d’avoir des contacts directs avec le chlore ou le brome, produits assez puissants qui peuvent détruire champignons et bactéries. Ils sont généralement les plus utilisés. Le pH de l’eau d’une piscine ne doit pas varier mais rester à peu près neutre c’est-à-dire autour de 7. D’autres produits peuvent remplacer le chlore pour aseptiser l’eau. L’ozone, par exemple. Seulement, on a besoin d’un appareil spécial pour pouvoir l’utiliser : l’ozoniseur. Il faut passer l’ozone dans l’eau. Il a une grande capacité d’aseptisation.

Il y a aussi les rayons ultra-violets. Un appareil particulier a aussi été conçu pour son emploi. Les U.V attaquent fortement les impuretés telles que les algues ou même les virus. L’utilisation des rayons U.V réduit l’emploi du chlore. L’inconvénient est qu’ils ne produisent aucun effet si l’eau ne passe pas dans l’appareil. Cependant, on n’utilise pas uniquement les U.V pour les piscines mais aussi dans d’autres endroits : les hôpitaux ou les hôtels. Pour produire des U.V, on a besoin d’une source de lumière qui les diffuse. Ils éliminent les saletés. Malgré la présence des U.V, il faut toujours mettre du chlore ou du brome dans l’eau mais à petite dose.

Mais il n’y a pas que l’ozone et les U.V, il y a aussi les électrodes de cuivre et d’argent. D’une part, les particules de cuivre neutralisent les plantes aquatiques et d’autre part, les particules d’argent attaquent les saletés. Des appareils spéciaux servent à mesurer la proportion du chlore et du brome qu’on doit verser dans l’eau : le chlorinateur et le brominateur. Le désavantage de ces produits est qu’ils exhalent une forte odeur âcre. Le chlore peut se présenter sous forme de petits cristaux solides. Et son pouvoir d’action est en relation avec le pH.

Le chlore organique donne des résultats plus satisfaisants, en plus, il ne revient pas cher. Le brome, quant à lui, ne craint pas la grande chaleur. Mais pour qu’il produise des effets, on doit l’utiliser avec le chlore. L’inconvénient c’est qu’il n’est pas du tout bon marché.

L’électrolyse au sel fait partie des moyens préconisés pour aseptiser l’eau de la piscine. Elle utilise le sel de cuisine comme aseptisant. Celui-ci se transforme en chlore par l’intermédiaire d’un appareil spécial. Le sel ne se change qu’une seule fois par an. Mais ses accessoires essentiels sont très onéreux. Et si par un concours de circonstances, l’eau de votre piscine devient verte, vous devez appliquer un traitement en conséquence, ceci redonnera à l’eau son aspect normal. Vous répandez dans le bassin, soit du chlore soit du brome à forte dose. L’aseptisation ne se limite pas seulement à cela, il faut entamer la filtration et le lavage en même temps. Servez-vous d’un balai et raclez votre piscine de manière à ne laisser aucune parcelle sale, si petite soit elle. Si vous donnez à la filtration le temps de travailler, une journée entière au moins, vous aurez de nouveau une eau limpide et pure.