Barrières de piscine


 

Les barrières de protection pour votre piscine

 

home > Sécurité piscine > Barrières de piscine

Barrières de piscine



Afin d’assurer le maximum de sécurité pour tous, et pour observer les normes en vigueur, tout propriétaire de piscine, que cette dernière soit d’usage privé ou collectif, doit mettre une barrière de protection adaptée à la taille du bassin.


Assez contraignante car elle semble réduire la liberté d’accès, la pose de la clôture autour de la piscine est cependant impérative pour préserver les enfants en bas âge de tout accident pouvant être mortel. Même s’ils savent nager, les enfants sont sous la responsabilité effective, donc sous la surveillance d’un adulte pour parer à toute éventualité. L’existence d’une barrière de protection, sans enlever en rien cette responsabilité, facilite au maximum l’exercice de cette surveillance. En joignant l’utile à l’agréable, il existe sur le marché diverses barrières de protections préfabriquées et démontables dont l’esthétique est à l’appréciation de l’acquéreur.

Présentées sous différentes versions, à filet ou à barres, les barrières de protections doivent répondre aux normes de sécurité exigés. Quel que soit le site où la piscine est installée, et quelle que soit la taille de la piscine, des mensurations standards sont à respecter pour une rentabilité maximale des barrières de protection. La réglementation en vigueur veut que la hauteur de la barrière ait un minima de 1,22 m, le vide entre les barreaux ne doit pas excéder de 102 mm, ainsi que la garde au sol. Il convient d’ériger la barrière à un mètre au minimum du plan d’eau afin que celle-ci garde son efficacité. Si la barrière à un mètre au minimum du plan d’eau afin que celle-ci garde son efficacité. Si la barrière est combinée avec un ou plusieurs murs, il faut s’assurer que ces murs ne permettent pas l’accès à la piscine par leur hauteur ou par quelque autre ouverture possible.

Élément indispensable des barrières de piscine, le portillon doit être sécurisé, le système d’ouverture doit être inaccessible aux enfants et comportant une serrure avec clé pour condamner l’accès. Pour plus de précaution, il est d’usage de mettre une ouverture coulissante pour le portillon, ou à défaut, l’installer de façon à ce qu’il s’ouvre vers l’extérieur de la barrière. Le système d’ouverture idéal serait celui qui utilise le système SAS avec double portillon. Parce qu’un portillon ne peut s’ouvrir que lorsque l’autre est fermé, l’accès à la piscine en est ainsi doublement sécurisé, et en permanence, sans minimiser le système automatisé de ces portillons, il ne faut jamais oublier d’actionner la fermeture manuelle après chaque franchissement. Selon le modèle proposé, les barrières de protections ont leur mode de fixation propre qu’il faut respecter rigoureusement afin d’en garantir la solidité, d’ailleurs les kits de barrières de protection sont toujours accompagnés d’un mode d’emploi facile à exécuter. Dans la plupart des cas et à cause de sa fiabilité, deux fixations en acier par poteau sont à installer au minimum. Éviter les vis et boulons facilement oxydables pour garder la pérennité de l’installation. La loi exige que la barrière de protection pour piscine doit rester en permanence en état de fonctionnement. Allier efficacité, esthétisme et budget est à la portée de tout le monde avec la diversité des barrières proposée sur le marché.